Labours
Note from 'Paris' chapter from 'Memoirs Of My Life And Writing' by Gibbon

Extracts From The Journal 1763

Août 17th Lausanne, — Après dîner je suis allé en ville. J'ai monté au château, où il y avoit une journée embarrassante. C******** C****** et Mademoiselle de ******* y étoient toutes les deux. Je me suis décidé pour C. Elle a eu toutes les attentions. L'autre en a paru piquée. Avec quel sérieux la vanité des femmes traite ces misère! J'ai soupé chez Pavilliard.

Août 18th Je suis allé dîner à Mésery. M. le Comte de Golofskin et sa femme. Le Comte est d'une famille très distinguée en Russie. Les dernières révolutions de cet empire leur avoient ôté leurs biens, à 1'exception de la terre de Mona, qu'ils avoient achetée au Pays de Vaud. La mort de 1'Impératrice Elizabeth les leur rendit; mais le Comte préfère sagement la retraite d'un pays libre aus orages du despotisme. II est poli, mais froid. On lui donne de 1'esprit. Il peut en avoir parmi ses amis. Sa femme, fille du Professeur Mosheim de Göttingen, paroît vive et gaie. Ces deux époux sent un modèle d'affection conjugale.

« LAST» « NEXT»